Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 09:10

MY MAIRE IS RICH !

VERY RICH ...

 

YES, YES ...

 

Selon le Code général des collectivités territoriales et l'Association des Maires de France, les maires sont rémunérés en fonction du nombre d'habitants sur leur commune.

Le barème compte 8 tranches d'indemnisation, dont la plus petite concerne les 19 757 maires de communes de moins de 500 habitants, qui reçoivent en contrepartie 646 euros.

 

 

Moins de 500 habitants : 19 757 maires à

646 euros / mois

 

Entre 1 000 et 3 499 habitants : 6 871 maires à

1 635 euros / mois

Entre 3 500 et 9 999 habitants : 2 073 maires à

2 090 euros / mois

 

Entre 10 000 et 19 999 habitants : 537 maires à

2 471 euros / mois

Entre 20 000 et 49 999 habitants : 329 maires à

3 421 euros / mois

 

Entre 50 000 et 99 999 habitants : 88 maires à

4 182 euros / mois

C'EST LE CAS DU MAIRE D'ARLES....

 

Plus de 100 000 habitants : 41 maires à

5 512 euros / mois

 

Mais attend tu sais pas tout ... C'est que leur argent de poche ! Si, si ... Il parait que c'est même pas imposable !

A çà tu ajoutes  bien sûr, les sommes qu'ils reçoivent de la communauté de communes, éventuellement du Conseil Général, peut - être même de la Région, du Sénat, de l'Assemblée Nationale, d'un ministère, etc...

 

Bientot je te parlerai des adjoints, des chargés de mission ... Si, si, eux aussi ...

Pour fustiger les niches fiscales, les régimes spéciaux de retraite ou les bonus exorbitants des patrons du CAC 40, nos élus sont toujours prompts à dégainer.

Lorsqu’il s’agit de s’attaquer aux privilèges dont eux-mêmes bénéficient, il y a, par contre, peu de volontaires.

Dommage… Entre les voitures avec chauffeur, les restaurants à prix d’ami, les logements de fonction, les retraites aux petits oignons, les prêts immobiliers à taux zéro et même les déplacements privés en hélicoptère (dont furent longtemps friands Jean-Claude Gaudin et Michel Vauzelle, dans les Bouches-du-Rhône), les représentants du peuple sont plutôt bien traités par la République. Enfin, pas tous. Pour beaucoup d’entre eux, maires de petites communes, conseillers généraux de base ou élus régionaux lambda, les avantages liés à la fonction se résument souvent à trois fois rien.

Mais plus on s’élève dans la hiérarchie élective et meilleurs sont les à-côtés.

 

APRES ON S'ETONNE

QU'ILS SE METTENT SUR LA GUEULE...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay
commenter cet article

commentaires