Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 16:38

 

 

 

Si vous faites partie de ces millions de Français qui n’ont pas une conduite dangereuse, mais qui conduisent dans l’angoisse de se faire piéger par des radars situés à des endroits absurdes, de perdre des points et payer une amende pour quelques km/h de plus que la limite autorisée…

Cliquez d’urgence sur ce lien.

Vous accéderez à un message très important de la Secrétaire Générale de la Ligue de Défense des Conducteurs, Christiane Bayard.

Il contient des révélations fracassantes sur la politique de répression routière que le gouvernement et les grandes entreprises liées au business des radars sont en train de développer dans notre pays.

Il est probable que les pouvoirs publics réagissent violemment à ce message. Mais nous avons décidé, avec toute l’équipe de La Ligue de Défense des Conducteurs, de prendre le risque de vous l’envoyer quand même.

N'hésitez pas à transférer cet email à vos contacts : tous les Français doivent savoir.

Le Bureau de la Ligue de Défense des Conducteurs.

 

MERCI DE CLIQUER ICI

 

FAITES CIRCULER A VOS CONTACTS

 

Le radar de chantier, c'est une réalité. Et pourtant nombreux sont les conducteurs surpris par ces radars, qui ont été peu médiatisés. Voici une piqûre de rappel sur les radars de chantiers....

Un radar de chantier est :

· un radar automatique; spécialisé pour les zones en travaux, les chantiers, où la limitation de vitesse est modifiée (réduite);

· amovible et donc installé temporairement sur les zones en chantier;

· peu visible et très efficace.

 

Le radar fonctionne sur batteries, qui lui donne jusqu'à une semaine d'autonomie. Les données d'excès de vitesse (photo, vitesse enregistrée, etc) sont stockées dans une mémoire interne puis extraites et envoyées au centre de traitement à Rennes.

 

L'objectif des radars de chantier est de réduire la vitesse dans les zones en travaux. Sur autoroute par exemple, dans une zone avec réduction à 1 voie et vitesse limitée à 90 km/h, nombreux sont les automobilistes et motards qui sont loin de respecter cette vitesse. Pourtant, la zone de réduction de vitesse ne dépasse guère quelques kilomètres, et des hommes travaillent à proximité.

Face à ces excès, le radar de chantier a été la solution mise en place sous le gouvernement Fillon. Sur une zone de travaux, si vous ne y attendez pas, ce radar est peu visible et peut vous surprendre.

Vigilance donc, votre permis s'en portera mieux, ainsi que les hommes travaillant sur le chantier.

 

 

N'hésitez pas à partager cet article sur les radars chantiers pour mieux les faire connaitre....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires