Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 07:23

 

 

 

Y A PAS DE BOULOT POUR LES FRANCAIS ?

 

ET POUR CAUSE !

 

ALARMANT ! Le nombre de salariés à bas salaires venus de l'Union européenne pour travailler en France aurait été multiplié par près de dix à 300.000, selon une note du ministère du Travail, citée par Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Au moment des Elections Européennes les Angélistes - Menteurs  de l'UMPS se réveillent :  " Selon une note du ministère du Travail révélée par Le Parisien-Aujourd'hui en France, le nombre de ces employés a été multiplié par trois en quatre ans. De près de 40.000 en 2006, il s'élève à plus de 110.000 en 2010. Le journal avançait une fourchette de 220.000 à 330.000 pour 2010. «Une telle estimation avait été avancée dans les rapports pour 2009 et 2010 à titre purement indicatif, (mais elle) a paru insuffisamment fondée et n'a pas été reprise dans le rapport 2011», a réagi le ministère du Travail. Entre 2010 et 2011, le chiffre a même grimpé de près de 30%, à près de 145.000, dont près de la moitié (44%) dans le BTP. «C'est un phénomène qui est connu, qui est extrêmement présent, notamment dans le bâtiment et dans les départements frontaliers, comme le Nord, et c'est un phénomène qui est illégal», a réagi ce mardi matin sur France 2 le ministre du Travail, Michel Sapin.

En plus des Polonais (47% des salariés détachés en France), les Espagnols et les Portugais touchés par la crise seraient peu à peu venus grossir les rangs des nouveaux entrants dans l'Union européenne. «Il y a maintenant des emplois que l'on perd en raison d'étrangers qui viennent nous concurrencer sur notre propre territoire», dénonce Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne, cité par le journal.

Il affirme qu'entre 2010 et 2012, le nombre de salariés embauchés par des prestataires étrangers a été multiplié par trois, à 650.

 

LA POLITIQUE DE L'AUTRUCHE

ET/OU DU POKER MENTEUR !

 

Pour ce qui est du chômage des travailleurs français, les élus de  l'UMPS,  sont tous coupables... Car de part leur attitude "politicienne" les entreprises frontalières ferment les unes aprés les autres, comme c'est actuellement le cas dans le Languedoc ...

Où comme dans TOUTES LES REGIONS DE FRANCE, les premiers employeurs de travailleurs étrangers ne sont autres que l'Etat et les Collectivités Locales !...

 

LA VERITE ?

Elle n'est jamais bonne à dire, mais ...

 

Il y a 50 ans les travailleurs étrangers étaient au nombre de ...  3 MILLIONS !

 

Pour 2014, on vous laisse calculer ...

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires