Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 14:58

Le terrorisme anti - français gagne du terrain

 

- Evacuation d'urgence et en "cachette" des Français de Lybie ...

- La guerre de l'air continue ...

- Et tout et tout ...

 

"C'était Gaza à Roquemaure (30) !"

Témoignages de lecteurs

0 arrestations !

 

Le règlement de compte à coup d'armes blanches et impliquant, au final, 80 personnes de Roquemaure et d'Orange qui a fait sept blessés samedi soir vers 19 h 30, dont un par arme à feu, et plongé pendant de longues heures le village dans un climat de guérilla urbaine, était encore sur toutes les lèvres dans le centre-ville, hier matin. Si l'imposant dispositif de sécurité déployé (lire ci-dessous), avait finalement été levé vers 3 h 30 du matin, les stigmates d'un incroyable déchaînement de violence, la veille, étaient encore visibles dans les rues de la Fraternité et de la Liberté. Ironie du sort.
Verre brisé, conteneurs brûlés, traces de sang au sol, habitation saccagée ouverte aux quatre vents... Les traces d'absorbant répandues sur la chaussée huileuse du boulevard National rappelaient qu'il avait été quelques heures plus tôt le théâtre d'une scène de guérilla urbaine. Juste sous le nez des nombreuses caméras de surveillance.
"Les habitants ont du mal à y croire"


"C’est triste pour un nouvel élu qui essaie de promouvoir un village où il fait bon vivre, d’assister à un tel déferlement de méchanceté". Ce dimanche 27 juillet, après une mauvaise et courte nuit, le maire de Roquemaure, André Heughe, était encore abasourdi par les violences de la veille : "Jusqu’ici ces images je ne les avais vues qu’à la télé lors d’émeutes dans les quartiers sensibles. Les habitants qui me demandent comment c’est arrivé ont du mal à croire qu’on puisse se battre à coups de barres de fer pour des choses aussi futiles. C’est parti sur un rien, un feu de paille qui a bien flambé. J’ai aussi entendu des anciens s’exclamer, “on nous casse le ramadan”".
L’édile souligne que cette semaine il a fait changer les caméras de vidéosurveillance de la commune. "La qualité des anciennes était plus ou moins fiable. Les gendarmes ont en leur possession plus de cinq heures d’enregistrement. Les gens sont identifiables. Sept personnes blessées sont à l’hôpital. D’autres vont peut-être se retrouver en prison. Ça me désole. Je pense que ça ne va pas recommencer. Je l’espère pour eux".
Vers 19 h, lorsqu'ils aperçoivent soudain plusieurs voitures débouler en même temps sur le boulevard, les gérants du tabac la Royale s'inquiètent : "On a tout de suite compris qu'il se passait quelque chose. Ça avait déjà commencé hier, les gendarmes étaient déjà venus. Je me suis dit si quelqu'un se réfugie dans le tabac, ils peuvent venir tout saccager. D'habitude, on ferme à 20 h. Mais là pour vendre deux paquets de cigarettes...On a préféré fermer."
"Les gens en ont ras-le-bol" - Un commerçant


Quelques instants plus tard, après une première bagarre dans une habitation d'une rue adjacente, la rixe a viré à l'affrontement entre deux bandes rivales, dont une en provenance du quartier Fourchevieilles d'Orange (lire en page Région). Une horde de quatre-vingts individus a ainsi laissé libre cours à la fureur pendant de longues minutes à travers tout le quartier, faisant sept blessés mais aussi incendiant deux poubelles, et s'acharnant à coups de battes et de barres de fer sur une vitrine d'un commerce près de la Poste et sur cinq véhicules, dont la majeure partie appartenait aux belligérants. Obligeant les riverains à se cloîtrer chez eux ou à mettre leur véhicule à l'abri de peur de le retrouver en miettes.
Au bar des Sports, qui donne sur le boulevard National, les visages sont graves. "On se serait cru au Moyen âge, ils avaient des boucliers, des haches", confie avec une pointe d'irritation l'un des responsables, occupé à servir sa fidèle clientèle, très prolixe en ce lendemain d'émeute. Mais quand les échauffourées ont commencé, pas question de baisser le rideau : "Ça ne nous concerne pas, c'est entre eux, ils ne s'en prennent pas à nous, pourquoi j'aurais fermé ?", ajoute le commerçant roquemaurois, visiblement pas prêt à se laisser intimider par quelques bagarres même impliquant quatre-vingts jeunes déterminés à en découdre. Le tout pour un motif presque futile. "Il y a toujours eu des choses comme ça ici, dit-il quelque peu blasé, ces gens ont le monopole. Il y a des caméras partout dans la rue et il n'y a pas eu d'arrestation ! Les gens en ont ras le bol, ils ont peur. Un jour, quelqu'un va y rester, un vieux, un enfant, n'importe qui !" Il est persuadé que des représailles sont à venir.


_______________________________________________________________________

 

NEWS : Le gouvernement français vient d'offrir "une première tranche de 8 millions d'euros" à l'Autorité palestinienne au titre de l'aide humanitaire à Gaza, après en avoir déjà versé 3, ce qui monte à 11 millions d'euros l'aide pour le moment accordée à Mahmoud Abbas dont on ne voit pas comment il pourra l'utiliser sans en faire cadeau au Hamas, organisation terroriste qui contrôle totalement Gaza.

 

 

POURQUOI FINANCER LE HAMAS ?

 

- En FRANCE c'est une habitude de la politique UMP - PS : on achète "la paix sociale" avec le fric du contribuable (c'est vrai avec les syndicats et c'est la même pratique avec les terroristes).... JAMAIS ON NE RESOUD LES PROBLEMES !

- On s'est mis à dos la RUSSIE ... Moralité : le prix du gaz va exploser dés la "rentrée" ... Pour limiter la casse, on fait "un geste" (toujours financier) en direction du Hamas... Ce sera certainement bien vu par l'Algérie, notre second fournisseur ...

 

ECONOMISER 50 MILLIARDS ?

ENCORE UN LEURRE !


CLIQUEZ ICI pour lire l'article de Maurice D.
 

 

Dans le cadre précis de leur soutien à la cause palestinienne, s'ils voulaient uniquement « casser du juif » pourquoi ont-ils jeté des rafales de pavés sur les Forces de l'Ordre, détruit le mobilier urbain, pillé la première boutique vulnérable sans distinction, brûlé des voitures sans s'inquiéter de savoir qui en était le propriétaire, etc. ?

La réponse est claire : au travers de l’occasion qui leur était donnée, c’est À L'ASSAUT DE LA CIVILISATION NON-MUSULMANE TOUTE ENTIÈRE et, sur notre sol, DE NOS INSTITUTIONS que ces hordes malfaisantes ont été lancées. Par pure provocation et aussi pour tester la réaction des institutionnels et de l'opinion publique en s’enfonçant allègrement dans le ventre mou de la République bedonnante et bien-pensante, apeurée telle une autruche...

 

LISEZ...
 

Les guerres de religion ? Ce n'est pas de la légende... Si lors de la Révolution, la jeune République Française s'est débarrassée des meneurs catholiques, de toute évidencve, la République va devoir en faire de même de nos jours avec les agitateurs musulmans ...

Hier, samedi 26/07/2014 dans l'aprés - midi, entre 3 000 et 5 000 personnes se sont réunies place de la République à Paris dès 14 h 30.

S'il était d'abord question de rejoindre la place de la Nation, les organisateurs se sont résolus à accepter l'idée d'un rassemblement statique.

Une quarantaine de personnes (à peine) ont été interpellées samedi à Paris en marge de la manifestation propalestinienne interdite par la préfecture, a-t-on appris de source policière.

Vers 17 heures, une vingtaine de ces personnes avaient été placées garde à vue, selon ce premier bilan provisoire, alors que quelque 5 000 personnes étaient rassemblées place de la République, mais sans chercher à défiler.

Les forces de l’ordre on fait usage de gaz lacrymogène face à un groupe qui leur lançait des projectiles sur la place de la République à Paris. Des jeunes, certains cagoulés ou le visage masqué par des foulards, jetaient également divers projectiles, des pierres notamment, sur des vitrines de magasins.

Casser, blesser, détruire pour le plaisir... Tout ceci est devenu d'une incroyable banalité ! Ce qui est nouveau, c'est ceci :

 

18h33: Place de la République, on prie !
 

Quelques centaines de jeunes ont entamé une prière sur la place de la République, où se tient le rassemblement interdit en soutien à Gaza.

 

ET PUIS ET PUIS ...

 

 

LA FRANCE EST EN GUERRE ... DE RELIGION !

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires

société a l'étranger 31/07/2014 17:05

Ouverture de société offshore dans toutes les destinations, et la mise en place d'un compte en banque offshore caché et tous les services aux sociétés offshore possibles.

serrurier paris 5 30/07/2014 16:50

Je vous complimente pour votre éditorial. c'est un vrai état d'écriture. Continuez


serrurier paris paris& serrurier paris paris; S. Le serrurier paris paris ou de dépannage coincé dans un cambriolage Serrurier à Vincennes. Serrurier paris sont formés dans l?entrée

serrurerie 91, serrures Deals serrurier paris paris ages Deals du mois. Offres spéciales Serrurier Paris 15. Serrurier ou professionnalisons tous vos besoin en utilisante. Notre équipe de serrurier paris paris 5, serrure cas de France. Pied de serrurier paris paris, dépannage en Île de serrurier paris paris ou serrurier paris paris claquée, la Première serrurier confie tout de comme ( serrure.