Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 09:14

A Päris ...

Cela s'est passé à Perpignan, deux jeunes hommes de 26 et 28 ans marchaient tranquillement lorsqu'un groupe d'une dizaine de racailles a surgi et les a lâchement attaqués. Ils ont été plaqués au sol et menacés.

En effet, le "chef" de la bande leur aurait déclaré "Soit vous criez "Allah Akbar" soit je vous liquide, bande de sales sous-chiens de blancs!" Au début les jeunes auraient protesté mais le chef de la bande aurait hurlé: "Enculés de Français! Dites Allah Akbar" ou je vous arrache les burnes et je vous les fourre dans la bouche pour vous étouffer avec !
" Les autres jeunes auraient sorti des couteaux et auraient relevé les deux jeunes au sol pour les faire s'agenouiller et puis leur auraient mis littéralement le couteau sous la gorge.
Apeurés, ils auraient donc crié à tue-tête "Allah Akbar!"
Les jeunes musulmans contents d'avoir fait peur à de pauvres jeunes hommes, leur auraient enlevé leurs vêtements et leur auraient craché dessus aux cris de "sale chien de français! suce ma ****! Ta mère est une p***!"
Après s'être amusés les jeunes sont partis en emportant les effets personnels des deux victimes qui ont immédiatement porté plainte.
Les agresseurs ont été tous identifiés, il s'agit en fait d'un groupe de 16 personnes de 12 à 22 ans (tous musulmans) parmi ces 16 personnes se trouvaient 5 filles (elles aussi musulmanes, bien entendu) ils ont tous été déférés devant le parquet et écroués!
____________________________________

 

Il nous manque 150 policiers…Stop.

Nous avons le sentiment d’être abandonnés par notre hiérarchie… Stop.

Nous en avons assez de voir que moins de 20% des interpellés seulement soient déférés au Parquet… Stop

Nous en avons assez de nous faire insulter et agresser… Stop…

Tel est à coup sûr le télégramme qu’aimerait envoyer plus d’un fonctionnaire au Préfet de Police ou au ministre de l’Intérieur.

Il ne s’agit là pas d’une fiction, mais bien d’une réalité. Accablante. Que personne ne peut contester. Elle existe dans l’un des arrondissements les plus sensibles de la capitale, le 18ème. Là où se trouve l’un des commissariats centraux les plus importants de Paris avec ses 500 fonctionnaires. Là où, au début du mois de juillet, se sont produits de graves incidents dans cette Zone de sécurité prioritaire (ZSP) située entre la Porte de la Chapelle, Barbès et la station de métro Château Rouge. Autant d’incidents quasi occultés par la hiérarchie policière… sans doute pour ne pas affoler la population.

Dans le 18ème arrondissement, entre 30 et 40 personnes sont interpellées chaque jour. Pour trafic de stupéfiants, recel, vente à la sauvette, bagarre à l’arme blanche, conduite sans permis et en état (...)

lire la suite sur Atlantico
 

________________________________

Parce qu'Israël refuse de se laisser faire et rend coup pour coup aux roquettes palestiniennes, les musulmans de France ne cachent plus leur antisémitisme et leurs "jeunes" déclarent ouvertement dans les rues de Paris, Marseille ou Nice qu'ils se considèrent en guerre contre le peuple français avec pour première cible les Juifs qu'ils veulent exterminer.
Pas de journée sans l'annonce d'un acte guerrier islamique. L'islam provoque, harcèle, tue et chaque jour marque un degré de plus dans l'ascension de cette religion, présentée par ceux qui lui sont déjà soumis comme une religion de tolérance et de paix, vers le seul objectif auquel elle aspire parce que ce serait la volonté de son dieu : la domination du monde et la soumission des peuples à la charia, sa loi divine.
La situation est déjà très grave et il ne faut surtout pas compter, comme le font les naïfs, sur le rôle tempérant de l'islam "modéré".

Jamais dans l'Histoire, ni nulle part, les modérés n'ont réussi à calmer l'ardeur meurtrière des minorités extrémistes, rarement ils ont essayé et quand ils ont essayé ils ont presque toujours échoué, excepté quand ils se sont révoltés et alors ils ont dû se montrer plus cruels et plus implacables encore que leurs bourreaux...

Allons nous revenir en 1792 ? .. ET devoir prendre des mesures que tout un chacun va regetter ?

CLIQUEZ ICI pour lire l'article de Maurice D. sur la "pieuvre verte"...

 

 

Tout motif est bon pour casser !!! "C'est n'importe quoi, c'était la guerre, en plein Paris", s'énervait un commerçant, propriétaire de boutiques dans le quartier. "Pourquoi il n'y a pas un ministre ici ce matin pour dire que ces casseurs vont aller en prison?".

 

Sur les videos regardez bien les têtes... A quand les Forces spéciales ? ...

 

PARIS/ BARBES

38 personnes ont été interpellées lors de la manifestation en soutien à Gaza dans la capitale française. Dans le quartier de Barbès, environ 2000 personnes se sont rassemblées samedi malgré l'interdiction des autorités.

Les manifestants ont investi les lieux dès 14 heures, encerclés par des dizaines de cars de CRS. Dans une marche pacifique, ils scandaient des slogans tels que « Nous sommes tous des Palestiniens » ou encore « Israël assassin, Hollande complice ». Mais le rassemblement a rapidement dégénéré. Plusieurs centaines de manifestants ont jeté des projectiles, cailloux et bouteilles sur les forces de l'ordre qui quadrillaient le quartier. La police a répondu avec des gaz lacrymogènes. Le calme est revenu dans le nord de Paris en début de soirée.

Au moins un manifestant a été blessé ainsi que 14 policiers. La préfecture de police de Paris avait interdit vendredi cette manifestation, évoquant des risques graves de troubles à l'ordre public ...

Et c'est la même chose dans tout le pays ... A quand une manif pour remercier la France de les garder, voire de les entretenir aux grands frais de NOTRE SYSTEME DE PROTECTION SOCIALE ...

 

AILLEURS :

PARIS / SARCELLES

MARSEILLE

LYON

LILLE

MONTPELLIER

 

Et on en passe ...

 

UNE SEULE SOLUTION : DEHORS !

 

ATTENTION !

Deux hommes et une femme soupçonnés d'appartenir à une cellule jihadiste liée à la Syrie ont été interpellés mardi matin à Albi (Tarn), a-t-on appris de source policière.

Les trois suspects ont été interpellés vers 06H00 du matin par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) assistée du Raid, unité d'élite de la police, dans le cadre d'une commission rogatoire ouverte en septembre 2013 par un juge antiterroriste parisien.

Selon les premiers éléments de l'enquête, deux des trois suspects sont revenus en avril et en mai d'un séjour de trois mois en Syrie. L'un d'eux pourrait être un recruteur de candidats au jihad en Syrie.

D'après la source policière, leur cellule rayonnait sur Albi et Toulouse (Haute-Garonne) et était suspectée de préparer des "actions violentes", a précisé la source policière.

Un plan gouvernemental de lutte antijihad, contre les filières vers la Syrie notamment, a été présenté le 23 avril par Bernard Cazeneuve. Une des mesures phares est la possibilité donnée aux proches de candidats potentiels au jihad de les signaler sur une plateforme internet et un numéro vert. Ce dernier fonctionne depuis le 29 avril.

ATTENTION : Ils vont continuer !

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 14 24/07/2014 06:27

Je vous approuve pour votre critique. c'est un vrai charge d'écriture. Poursuivez