Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 08:39

Le Ministre de l'Intérieur

n'est pas parti en vacances,

 

C'est le seul du gouvernement !

 

ET POUR CAUSE ...

 

EN PACA, LA SITUATION EST EXPLOSIVE !

 

Nous avons réuni un ensemble d'articles du FIGARO, dont un  «compte rendu» publié ce 4 août 2014, d'une «réunion exceptionnelle» qui s'est tenue, le 9 juillet dernier, à la préfecture des Alpes-Maritimes, «provoquée», est-il précisé, par le «phénomène migratoire érythréen».

Le préfet des Alpes-Maritimes en personne, Adolphe Colrat, a présidé cette réunion. Elle rassemblait une trentaine d'agents de haut rang, dont des chefs de service de la PAF de Menton, Nice, Marseille, Toulon, Avignon, et jusqu'aux Alpes-de-Haute-Provence. Des responsables locaux de la gendarmerie, des douanes et de la SNCF étaient également conviés.

Leur constat : «Entre le 1er janvier et le 30 juin 2014, 61.591 migrants irréguliers ont débarqué en Italie, ils n'étaient que 7913 pour la même période en 2013, et seulement 4301 pour les six premiers mois de l'année 2012. Les Érythréens représentent 31 % de ces migrants (18.282). Les Syriens arrivent en seconde position, avec 10.371 (17 %).»

Le rapport du 9 juillet indique ainsi que «les migrants en provenance de la Corne de l'Afrique et du Soudan sont au nombre de 5757 au 30 juin 2014. Il s'agit principalement d'Érythréens (ou de personnes se déclarant érythréens), pour 5235 (d'entre eux), soit 91 % des personnes interpellées».

 

 

ON INVENTE RIEN ! LISEZ :

 

Immigration : la police s'alarme de l'arrivée massive de clandestins

Fausse fermeté sur les Roms

Immigration : les expulsions de clandestins en chute libre

Jusqu'à 70 migrants par jour dans la région de Nice

 

 

Le compte rendu du 9 juillet dernier exprime poliment: «La modification de l'incrimination de l'aide à la circulation et l'absence de déclarations mettant en cause les accompagnateurs et les trafiquants rendent difficiles les poursuites pénales à l'encontre des passeurs.»

 

COMMENT REAGI L'ASSEMBLEE NATIONALE ?

"Restaurer le droit d’asile, sécuriser les migrations"

 

 

Bernard Cazeneuve :
" Il y a un devoir du ministre de l’Intérieur, c’est de ne parler sur les sujets que dès lors qu’il est opportun de le faire".

 

 

 

C'EST CERTAINEMENT UN TERRIBLE CAUCHEMARD ...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires