Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 05:36

La vie après la mort, jusqu'à présent, les scientifiques, les cartésiens, les Saint-Thomas de tous bords n'y croyaient pas.

 

Les choses pourraient désormais changer...

 

Les expériences de vie après la mort ont depuis des siècles toujours été analysées par les scientifiques comme des hallucinations. Mais la donne pourrait bien évoluer. Preuves à l'appui. Il y aurait bien une vie après la mort. Tout au moins un état de conscience.

C'est ce qu'une équipe scientifique de l'université de Southampton vient de révéler. Durant quatre ans, 2 600 patients victimes d'un arrêt cardiaque ont été suivis...

 

Science sans conscience ?

Ainsi, ceux qui ont survécu, 40% de l'échantillon étudié, racontent une "sensation étrange" de conscience durant leur mort clinique.

D'aucuns savent qu'une fois que le coeur s'arrête, le cerveau cesse aussi de fonctionner. Mais il semble qu'il n'en va pas de même pour la conscience... "Les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n'est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s'estompe ensuite mais directement après la mort, la conscience n'est pas perdue", détaille l'un des scientifiques à l'origine de l'étude, le Docteur Sam Parnia, dans les colonnes du Daily Mail.

Il n'y a (donc) pas mort d'homme...

En fait, le terme de "mort" est a dissocier de la notion "d'arrêt cardiaque". "La mort n'est pas un moment précis mais un processus potentiellement réversible, qui survient après une maladie grave ou un accident et qui fait que le cœur, les poumons et le cerveau cessent de fonctionner.

Lorsque l'on tente d'inverser ce processus, on parle d'arrêt cardiaque. Mais si on n'y parvient pas, on parle de mort", poursuit le scientifique. Entre 2008 et 2012, l'étude menée par l'université de Southampton a permis de comprendre ce qui peut être considéré comme des hallucinations ou ce qui tient à une réelle conscience de la part de ces patients testés. Ainsi, 39% des patients interrogés pour l'étude confient avoir eu conscience de ce qui leur arrivaient sans pour autant en garder tous les détails; 46% faisaient état d'un sentiment de peur ou de persécution; 9% ont connu une expérience de mort imminente et 2% ont affirmé être pleinement conscients et d'avoir su, en quelque sorte, "sortir" de leur propre corps. Ils se rappellent avec précision avoir vu et entendu des choses après que leur coeur se soit arrêté... (6Medias)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Voyance immédiate 06/01/2015 07:28

Il n'y a qu'avec la voyance qu'on peut savoir ce qu'il y a après la mort !