Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 05:00

 

 

Le vieux dicton s'est une nouvelle fois vérifié ! A Arles, l'intolérance communiste s'est manifestée; le maire de la ville dans sa conception de la politique locale, mélange semble - t - il, opinions politiques et Culture ... 

La scène a cette fois pour victime un arlésien, auteur de "1792, le Diable s'appelait André POMME" . C'est l'histoire d'un brillant maire d'Arles de l'époque napoléonienne, dont le vécu est resté totalement inconnu jusqu'à nos jours... Et pourtant à la Convention, cet arlésien fut le premier député de la Guyane, c'est lui qui inventa le bagne, c'est lui qui organisa la déportation des religieux français et belges ... Son rôle dans la Révolution fut de toute évidence bien supérieur à celui d'Antonelle (le premier maire d'Arles)...  Visionnaire et brillant Franc - maçon, il réforma radicalement le Grand Orient de France et de fait il doit être considéré désormais comme l'un des théoriciens de la première Révolution, voire comme LE pionnier de la laïcité ! Rien que çà ... Dans le petit monde francophone, l'ouvrage rencontre un vif succés auprés de la presse catholique et les universitaires belges et canadiens... 

    Sur ARLES, le travail de recherches de l'auteur a d'ailleurs été salué par JM ROUQUETTE, Président de l'Académie d'Arles . Le maire d'Arles quant à lui, à renvoyé l'ouvrage à l'auteur, accompagné de l'énigmatique mot ci - dessous :

 

schiavettiPomme-001.jpg

 

 

    L'auteur de l'ouvrage en question nous a envoyé ces quelques vers :

 

Au Maire d'Arles, j'avais aimablement envoyé,

Une prose que je venais de publier;

Mal m'en coûtat,

Car avec rage semble - t - il, il me la renvoya !

Des traces marrons  sur les pages, aussitôt  je cherchais,

Soulagement ! Le fondement,  s'en était point torché !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay,etc... - dans HISTOIRE D'ARLES
commenter cet article

commentaires