Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 06:13

 

 LES FUTURES DELOCALISATIONS

 

Ce sont bien les lois de l'Europe qui sément la désolation sur le marché de l'emploi Français... La crise que traversent nos transporteurs routiers est bel et bien parlante...

 

LES DEPUTES PRO - EUROPEENS

TRAHISSENT

LES TRAVAILLEURS FRANCAIS

 

L'ACTUALITE : L’annonce du dépôt de bilan de Mory Ducros « déclenche une nouvelle lutte pour l'emploi et une véritable course contre la montre devant le tribunal », a commenté Fabian Tosolini, le secrétaire national de la Fédération des transports de la CFDT, depuis Torcy (Seine-et-Marne, région parisienne), où se tenait le CEE. Mercredi, la CFDT, premier syndicat de l'entreprise avait sonné l'alarme : « On s'attend à ce que la direction de l'entreprise annonce lors de ce comité d'entreprise un plan de restructuration considérable (...) de l'ordre de 2.000 à 3.000 suppressions d'emploi ». Sous-traitants y compris, le chiffre de 7.000 emplois concernés est aujourd’hui évoqué.

Mais ce n'est qu'un début.... Exemple :

[Ambiance tendue, dans le bureau d’un petit transporteur du Nord-Pas-de-Calais : il a de plus en plus de mal à boucler sa trésorerie :

« Je viens d’avoir un collègue qui a plus de 250 camions, au téléphone, il vient de me dire je veux arrêter, j’en ai marre, je n’y arrive plus.... »

« Il faut limiter la casse donc on n’a pas le choix, on va devoir faire des licenciements, réduire le nombre de véhicules, le nombre de kilomètres, le nombre d’heures des chauffeurs… Cela ne va pas dans le sens du métier, mais il faut bien qu’on s’adapte. »]

 

LE PROBLEME : Un chauffeur routier  français (qui roule depuis 15 ans) ne se fait pas d’illusion : « On voit arriver le danger depuis déjà quelques années, mais là ça va être vraiment l’ouverture à tous les pays, avec des autorisations de cabotage qui pourront aller jusqu’à 50 jours d’affilée, et sans trajet international préalable ! Un Roumain, pour 500 ou 700 euros par mois, il fera le même travail que moi, sauf que moi, je gagne 2400 euros par mois. Lui, il peut rouler presque sans s’arrêter pendant 3 semaines, moi je ne peux faire que 208 heures par mois. S’il se fait prendre, son patron paye une amende, alors que le mien, il perd sa licence d’exploitation. Le calcul est vite fait : si le Roumain et moi, on se retrouve dans le même bateau, c’est moi qui tombe à l’eau !».

LE CONSTAT : L'EUROPE MASSACRE LA FRANCE : La Commission européenne doit publier, d’ici l’été, un nouveau projet de réforme sur la libéralisation du cabotage routier, c’est-à-dire l’autorisation pour un camion de venir charger et décharger sur un territoire étranger. Pour l’instant, seulement 3 transports sont autorisés suite à un trajet international, dans un délai maximal de 7 jours. Mais Siim Kallas, ex-premier ministre estonien et actuel commissaire européen chargé des transports, souhaite supprimer ces limitations, qu’il juge trop strictes....

 

REJOINDRE LES NATIONALISTES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires