Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 08:34

C'est bien connu, le roseau de Camargue (phragmite) présent à volonté dans toutes les zones humides de la Terre, sert chez nous à confectionner les toitures de chaume ....La récolte débute vers mi-Décembre, à sève descendante, dès la chute des feuilles.

Mais chose surprenante, il sert aussi à l'alimentation des hommes et des animaux dans d'autres régions du monde...

 

 

 

 

Il est vrai que chez les Indiens d’Amérique (du lac TITI-KAKA), trois des composantes de ce végétal étaient et sont toujours utilisées dans l'alimentation : les racines, les tiges, la sève...

 

Les racines : 

 

Les racines ou le rhizome est écrasé, malaxé dans l’eau, afin de récupérer son amidon après décantation. Celui-ci entre ensuite dans la confection de bouillies et de galettes.

 

Les tiges :

 

A l'identique des pousses de bambous, les très jeunes pousses de roseaux, tendres, ramassées dés la mi - avril, sont mangées crues ou cuites.

 

Avant la floraison, les tiges, alors riches en sucre, sont aussi ramassées, puis séchées, pulvérisées et tamisées pour donner une farine utilisée pour les gâteaux.

 

La sève :

 

Parfois, une gomme exsudant des tiges est récupérée pour fabriquer des bonbons très appréciés des Indiens. Les graines sont aussi consommées.

 

 

DES  ENQUÊTES :


LES ROSEAUX OU PHRAGMITES AUSTRALIS

 

  LE ROSEAU

 

 

 

 

CAMARGUE - INSOLITE A RECUEUILLI CES RECETTES : 

 

La Salade de racines :

 

- 300 gr de racines de roseaux hâchées.

- 60 gr de Raifort râpé.

- 60 gr d'oseille hâchée.

- Vinaigrette à l'huile d'olive.

- Saler à la Fleur de sel.


La Purée ou soupe de racines :

 

- 200 gr de racines de roseaux.

- 60 gr de sommités d'orties.

- 60 gr d'oignons.

- 2 cuilleres à soupe d'huile d'olive.

- Saler à la Fleur de sel.

 

Faire bouillir les racines de roseaux, les hâcher finement au mixer. Faire revenir dans l'huile d'olive les oignons et les sommités d'orties. Mélangez le tout en mouillant ou pas selon la consistance désirée.



Le Café  de racines :

 

Laver les racines de roseaux, les faires sécher au four (120°) jusqu'à la coloration désirée. Broyez au moulin à café. Utiliser comme un café ordinaire...

 



UNE ALIMENTATION PERDUE ?

 

Les preuves qu'il y a 30 000 ans, les Européens étaient carnivores, sont nombreuses. En revanche, rares sont les indices en faveur de la consommation de plantes. Des chercheurs italiens, russes et tchèques ont détecté des traces de préparations de plantes sur trois sites archéologiques européens du Paléolithique moyen-supérieur (entre 300 000 ans et 30 000 ans avant notre ère) – en Italie, en Russie et en République tchèque : ils ont trouvé, sur des pierres identifiées comme des pilons et des mortiers, des grains d'amidon.

D'après leur forme, leur taille et leur apparence, les grains proviendraient de diverses plantes, notamment le rhizome de roseaux à massette et de fougères (sorte de racine riche en amidon). Les racines étaient probablement pelées, séchées et broyées, puis cuites, étapes nécessaires pour éliminer leur toxicité et augmenter leur apport calorique.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE - dans GASTRONOMIE
commenter cet article

commentaires