Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 04:51

 

BRIGNOLES

 

SURPRENANT : Les communistes ne veulent plus être dirigés par des communistes ! Hier en masse, ils ont voté FRONT NATIONAL ! C'est vrai que BRIGNOLES est à l'identique des autres villes gérées par le PC et le PS : la ville semble à l'abandon et renvoie une image de MISERE ! Tout comme en fait, la ville d'Arles, celle de Port Saint Louis du Rhône... Etc ! C'est à dire toutes ces villes qui pendant prés de cinquante ans furent plongées dans l'obscurentisme quasi dictatorial du Marxisme à la Française !

Et encore plus curieux, comme le montre le tableau ci - dessous, le résultat d'hier  n'est pas un fait nouveau ! L'an dernier, la différence entre le PC (éliminé cette année dés le premier tour avec une perte sèche de 25% de son électorat) et le FN n'était que de 0.2 % !

 

 

 

L'HISTOIRE DE LA FRANCE

EST UNE ROUE

 

ET CE QUI A ETE, SERA...

 

renouveau

 

Petit rappel historique à l'usage des Ignorants : Pour tous ceux qui l'ont oublié, nous leur rappelons que c'est bien le MIDI de la France qui est à l'origine des grands moments de l'Histoire de toutes nos républiques ...

 

ROUGE : C'était hier

 

        De tous temps, le Midi de la France fut un peuple frondeur , c'est ce qui le caractérise au travers de l'Histoire ! Briévement, ce fut le cas par exemple  :

Lors de la première Révolution avec les deux maires d'Arles : à savoir celui qu'on considère comme étant "l'inventeur" du marxisme :  le marquis d'Antonelle et André POMME, ce farouche initiateur de la laïcité et inventeur de la déportation des religieux ... Sans parler de notre hymne national... Etc...

Puis en 1851 époque à laquelle les Provençaux vont se rebeller avec violence contre le Prince - Dictateur Napoléon III... Ils seront tous déportés en Algérie sans espoir de retour !...

En 1907 ce sont bien les viticulteurs du Midi qui se rebellent avec violence, et EUX uniquement alors même que le reste de la profession en France ne bouge pas !... Chacun se rappellera le livre de Félix GRAS : LE MIDI ROUGE ...

Lors de la Première Guerre Mondiale, les soldats Provençaux seront haïs par l'oligarchie parisienne... Résultats: Les "Soldats du Midi (de Nîmes à Menton, en passant par la Corse) seront diffamés après la bataille de Dieuze, le 20 août 1914" . Tirés au sort ils seront tous  fusillés pour l'exemple !!!...

 

    BLANC : C'est aujourd'hui

       

Emmenés par le marseillais  Stéphane RAVIER, C'est encore (et heureusement) par le MIDI, que s'exprime la colère et donc la contestation...  

     Dans le Sud du pays (PACA),  les derniers sondages d’opinion  placent les « idées du Front national » au plus haut ; et de fait va impliquer  un possible raz-de-marée électoral aux municipales, puis aux européennes.

De tous les peuples d'Europe, ce sont les Français (et trés certainement ceux du sud) qui vont "envoyer" le plus grand nombre de députés anti - européen ! C'est pour nous un espoir de taille, qui naturellement fait "baliser" BARROSO :

Bientôt, le Parlement Européen sera anti - Européen !   

La « classe politiquement correcte », comme on l’appelle, est aux abois. Et l’attitude de condamnation du FN, bien connue et largement utilisée depuis 30 ans, par une majeure partie de cette classe politique, le pseudo Front - Républicain, ne semble plus vraiment fonctionner. Ce qui a été démontré par a+b, le 13/10/2013 à BRIGNOLES ! 

 

Pourquoi ?

 

Parce que le FN n’est plus considéré comme un parti d’extrême droite. Mais par qui ? Par les détenteurs de cartes électorales !  Les plus nombreux, soit dit en passant, comparé aux analystes politiques et aux politiciens, qui poussent, eux, des cris d’orfraie. Comment un parti d’extrême droite peut-il ne plus être d’extrême droite et parvenir à réunir autant d’opinions positives ?

 Là où le FN se distingue des autres partis, ce n’est pas sur ces purs constats, mais sur les raisons qui amènent ces constats.

Si l’UMP estime que le problème français est avant tout celui des charges qui pèsent sur les entreprises, de compétitivité pure, d’impôts trop élevés, le PS est à peu près sur la même ligne.

Ce qui les sépare ne se joue qu’à la marge, autour de sujets périphériques au déclin économique, comme la justice ou l’école.

 

NOTRE GRAND MALHEUR : C'EST L'EUROPE 

LE PEUPLE N'EN VEUT PAS  !

 

   Et n'en a jamais voulu ! Ce sont bien ces politiciens Utopistes voire Angélistes précurseurs ou actuels acteurs de l'UMPS qui l'ont imposée !    Il est un fait que tout réunit en réalité le PS et l’UMP, et plus spécialement une chose : la « construction » européenne.

Sa commission, ses critères contraignants, sa toute puissance technocratique, son libéralisme débridé vouant les pays a n’être que de vastes supermarchés jouant à se taper dessus dans une vaste et splendide pseudo « concurrence libre et non faussée ». Cette Europe qui impose aux Etats des budgets restreints et sous contrôles, basés sur des critères subjectifs, menant à une austérité éternelle...

Qui peut encore défendre la politique économique de l’Union Européenne ? Le président actuel de la France, fustigeait le TSCG fin 2011 et disait en synthèse :

« C’est une honte, ce traité va étouffer toute possibilité pour l’Etat de pratiquer une relance qui est nécessaire ! Une fois élu, je ne le signerai pas je le renégocierai ! ».

Résultat des courses : A peine élu, le traité est signé par François Hollande "Moi-président", tel quel (avec le mot croissance en plus dans le titre, mais sans en changer le contenu).

Traité qui  au plan national lui permet de justifier ses dizaines de milliards d’impôts, taxes, et autres réductions budgétaires qui étouffent à peu près tout et tout le monde.

Les Français ne sont pas entièrement stupides, tout ça ils le savent. Comme ils savent ce qu’a fait le président du "Travailler-plus-pour-gagner-plus" : 600 milliards de dette en plus en 5 ans, des contraintes légales franco-européennes sur à peu près tous les sujets, jusqu’à la façon de se comporter dans un espace public !

Pourquoi les appelons - nous UMPS ? En réunissant ainsi les actuels deux partis de gouvernement, le FN établit ce constat : " Ces partis vous ont mené à ne plus pouvoir partir en vacances, alors que vous n’avez jamais travaillé autant, ces partis sont identiques, se connaissent, se passent le pouvoir, et surtout ils ont vendu le pays  à la technocratie européenne, aux multinationales, à la finance internationale" .

 

DEMAIN 2017 : LE BLEU MARINE

OU

L'ARRIVEE DE "MERE COURAGE" 

 

Marine, c'est une véritable chance pour les Français ! A tel point qu'il faut peut - être la considérer, au moins symboliquement, comme la JEANNE D'ARC de la France du XXIème siècle ! Hier, on a viré l'UMP, demain on va virer le PS... Marine doit être LA  salvatrice, sinon ce sera le chaos, la Grande Misère ! Mais la Vraie des Vraies ! ...

Chaque électeur quelque soit ses opinions doit voter pour elle... Ne serait ce que pour l'idée que nous défendons : UNE GRANDE FRANCE ! 

 

 

    Et pour ce faire, nous, électeurs de tous bords, devons absolument tout faire pour comprendre la situation actuelle de la France car celà va nécessiter de la part de Marine LE PEN qu'elle prenne des décisions extrêmement courageuses, voire peut - être impopulaires...!  

En deux mots, c'est ELLE qui, à cause de ses prédécesseurs, va devoir faire le ¨SÂLE TRAVAIL"... Ce sera son second tour de force... 

 

           Le premier tour de force de Marine Le Pen aura été de faire de son parti, un parti de gouvernement.  Et elle est entrain de le réussir !   En deux ans et demi !...

La méthode ? En bonne ménagère qu'elle doit être, elle a su remettre le vocabulaire politique vicié (trafiqué par l'UMPS) en bon ordre...

Et de fait elle a réuni à ses côtés  tous ceux qui en quelque sorte, au début des années 2000 et même avant, menaçaient l'ordre établi par les "politiquement corrects" de l'époque... Rappelez - vous de la Directive ultra libérale dite de BOLKENSTEIN  qui faisait déjà frissonner la France...  S'apercevant de leur erreur de tactique les pro - européen français (RPR, UDF, PS, Verts et consort) firent mine de faire marche arrière !.. On connait la suite...

Le vocabulaire et les actions de ces gens-là, se transforma donc au bénéfice entier du Grand Capital ... Pour bien mettre à genoux les salariés français, travaillant dans des activités non délocalisables,  ils initièrent alors "les entreprises intra-communautaires"...

Qu'est - ce ? Un "montage machiavélico - européen" destiné à faire travailler en France et à moindre coût des hommes et des femmes venus d'autres pays "de la communauté"... Pour justifier cette initiative de trahison, le discours de ces politiques devint : " En France, on ne trouve pas de main d'oeuvre qualifiée" ou "plus personne ne veut faire ce travail" , "les salariés français sont trop chers" etc, et on en passe des meilleures ... MENSONGES ET POUDRE AUX YEUX !

En donnant à tous les Nationalistes - Souverainistes , volontairement mis à l'écart par ces toujours  "politiquement corrects", la possibilité de s'exprimer, Marine a monté un  Rassemblement (contestataire - conservateur - anti -mondialisation), parfaitement en phase avec les analyses de la majorité de cette population baffouée, et donc en réunissant en priorité les anti - européens de tous bords...    

Rappelez - vous ce n'est pas si vieux :

    Nous parlons des Nationalistes, des Souverainistes, tous ceux qui de Gauche, d'Extrême Gauche, de Droite ou d'Extrême Droite et même du Centre (les anciens partisans de PASQUA, de JM LE PEN, de CHEVENEMENT, de DE VILLIERS etc), ils étaient nombreux, trés nombreux ! A tel point que leur opinion fut majoritaire lors du vôte POUR ou CONTRE l'Europe !

    Le FN de Marine LE PEN, dénonce le Traité de LISBONNE  

Cette majorité de Français, qui fut trahie par l'UMP de SARKOSY (seul parti de Droite à avoir fait entrer au gouvernement des pseudos socialistes), qui la repoussa dédaigneusement d'un revers de manche, en signant le crapuleux Traité de LISBONNE ... Tout çà avec la complicité silencieuse des Socialistes et des Verts - Rouges... Force est de constater en effet que personne ne pipa mot de ce hold - up républicain ... 

 

 Le FN de Marine LE PEN, dénonce le déclin français  

Ce déclin qui cause de nombreuses souffrances, d’énormes changements dans la société : près de 9 millions de personnes sont en dessous du seuil de pauvreté en France en 2013. Désindustrialisation, chômage, croissance économique en berne, perte de marchés, incapacité à se maintenir dans la compétition mondiale, pouvoir d’achat de la population au plus bas : la France a commencé à perdre son statut de grande nation industrielle.

Les constats effectués plus hauts sur la prédominance d’une oligarchie financière dans le système économico - politique est le cheval de bataille de Marine Le Pen.   Les dénonciations de cette mondialisation qui enrichit les ultra riches et met au chômage les Français désormais soumis aux décisions des conseils d’administration à la solde d’un actionnariat sans frontières qu’effectue Marine Le Pen sont identiques à celles de la gauche de la gauche et de l’extrême gauche. Avec une cerise sur le gâteau, et pas des moindres : le souverainisme - nationaliste comme réponse à cette OPA euro-mondialiste . 

Ces  solutions Souverainistes - Nationalistes sont assez simples, et ont une capacité de séduction très forte pour une raison principale : elles n’ont jamais été appliquées par personne, et personne ne les propose. Sortir de l’Union européenne qui nous a menée là où nous sommes (comprendre dans le fossé), sortir de l’euro, cette monnaie qui nous appauvrit chaque jour un peu plus, battre de nouveau monnaie, faire le ménage entre nous, sans plus aucune contrainte extérieure....

Par exemple, sur les Roms, si l’Europe peut venir rappeler à l’ordre la France et l’empêcher de « faire des trains de Roms » (comme ce fut le cas avec Sarkozy, sermonné par l’UE) avec la solution Marine de sortie de l’Europe, plus personne ne pourra nous empêcher de faire quoi que ce soit.

Cette proposition d’un retour à la France d’antan, glorieuse, est le cœur du discours de Marine Le Pen. Et vue la situation sociale, économique, politique… Il emballe les foules ! 

De plus, l’aventure proposée est exaltante, il se passerait enfin quelque chose dans ce pays totalement éteint, c’est en tout cas ce que veulent croire les électeurs potentiels (ou non) du Front national.

 

ALEA JECTA EST !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires