Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 07:53

 

MAIS BEAUCOUP SONT DEJA LA...

   

CHOISISSEZ VOTRE MEDECIN TRAITANT ...

    MAIS QUE DIEU VOUS PROTEGE

INCH ALLAH !

 

Par arrêté de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 18 mars 2013, sont autorisées à exercer en France la profession de médecin dans la spécialité « médecine générale », en application des dispositions des I et I bis de l'article L. 4111-2 du code de la santé publique et des dispositions du IV de l'article 83 de la loi n° 2006-1640 du 21 décembre 2006 de financement de la sécurité sociale pour 2007, les personnes dont les noms suivent :

 

M. BOUGUETTAYA (Mohamed), né le 15 février 1971 à Oran (Algérie).
Mme SARWARY (Rona), épouse SEDIQ, née le 8 décembre 1961 à Kaboul (Afghanistan).
Mme AJROUDI (Souad), épouse FRIGUI, née le 2 octobre 1969 à Sétif (Algérie).
M. LEKHOUADA (Seghir), né le 20 mars 1960 à Teniet El Abed (Algérie).
M. OLYMPIO (Paul-Joseph), né le 27 août 1959 à Lomé (Togo).
M. AOUACHRIA (Naoufel), né le 10 mai 1968 à Annaba (Algérie).
M. BENSAFI (Safi), né le 26 novembre 1972 à Béni Saf (Algérie).
M. BENKOBBI (Farid), né le 9 février 1969 à Alger (Algérie).
M. DERRAGUI (Bouhadjar), né le 26 mai 1958 à Ain-Temouchent (Algérie).
M. HAFAIFA (Rabah), né le 20 novembre 1972 à Slim (Algérie).
M. TIEBI (André, Francis), né le 23 novembre 1967 à Gbigbikou (Côte d'Ivoire).
Mme BELKHAIMA (Mouna), épouse EL MANSOURI, née le 16 juin 1981 à Safi (Maroc).
Mme DE SOUZA (Ayaba, Sena), épouse D'ALMEIDA, née le 25 octobre 1979 à Lomé (Togo).
M. DJEHA (Khaled), né le 24 octobre 1973 à Constantine (Algérie).
Mme GOSSAGAVOUGA (Aline, Olga), née le 30 décembre 1967 à Libreville (Gabon).
M. HAFID (Azzedine), né le 24 janvier 1975 à Ain-Temouchent (Algérie).
M. MAKOKO EMINENKOS (Luc), né le 9 mai 1964 à Bembele (Congo).
Mme NGOUNOU WANDJI (Anny, Games), née le 20 juin 1977 à Metet (Cameroun).
M. LARBAOUI (Mahmoud), né le 23 août 1978 à Béni Saf (Algérie).
M. NZEUKENG (Blaise, Romain), né le 5 juillet 1975 à Tiko-Fako (Cameroun).
M. AKAKPO (Mawunyo, Dzifa), né le 27 janvier 1978 à Lomé (Togo).
Mme BEN BRAHIM (Inès), épouse GRISSA, née le 8 avril 1980 à Sousse (Tunisie).
Mme BOUAZZA (Fatma), épouse SAHRAOUI, née le 30 novembre 1959 à Chlef (Algérie).
Mme SOCOLOVSCHI (Cristina), épouse AUDOLY, née le 19 juin 1978 à Télenesti (Moldavie).
Mme TOURI (Nawal), épouse JODDAR, née le 23 mai 1981 à Kenitra (Maroc).
M. RASIDIMANANA (Eddie, Gislhain), né le 7 juin 1972 à Mampikony (Madagascar).
M. SALLAH (Ignace, Messan), né le 1er février 1973 à Afagnan Gletta (Togo).
M. SEMENOU (Dodji, Kougouyouvi), né le 1er janvier 1982 à Lomé (Togo).
M. TOURE (Mohamed, Lamine), né le 18 décembre 1971 à Conakry (Guinée).
Mme YOUSSEF (Kéty), née le 15 août 1974 à Tripoli (Liban).
Mme ZOUYED (Aïcha), épouse DHIF, née le 1er avril 1962 à Ibn Ziad (Algérie).
M. BAKPA (Djoumana), né le 31 décembre 1971 à Natoun, Ténéga (Togo).
Mme DJELLOUL (Hakima), épouse HATHOUT, née le 20 mars 1968 à Oran (Algérie).
Mme JOSSA TCHAMAGO (Claudette), épouse NGALEU NGALEU, née le 1er janvier 1980 à Dschang (Cameroun).
Mme LAOUAR (Saïda), épouse AMRANE, née le 7 avril 1964 à Ain Kechera (Algérie).
M. MONGO (Arnaud, Elvis), né le 1er mars 1979 à Brazzaville (Congo).

origine geographique des medecins diplomes hors de france en activite reguliere

 

Toutefois, ces données ne tiennent pas compte d'«un nombre très important» de médecins étrangers exerçant dans les hôpitaux avec un statut d'attachés sans être inscrits au tableau de l'Ordre, a souligné le Dr Patrick Romestaing, en charge de la démographie au Cnom. Selon lui, le Cnom n'est pas en mesure de les «identifier clairement». «Cela nous interpelle fortement car ces praticiens sont recrutés en toute illégalité pour remplir des postes vacants de médecins, souvent sous la pression d'élus locaux» qui veulent maintenir l'activité de leurs hôpitaux, a affirmé le Dr Legmann.

Le problème est que leurs diplômes ne sont pas contrôlés et que leurs salaires sont inférieurs à ceux des médecins français.

Seuls les diplômes de l'UE sont reconnus en France. Depuis février 2012, la loi permet toutefois aux médecins diplômés hors UE qui justifient d'une certaine durée d'activité de continuer à exercer dans les hôpitaux jusqu'à fin 2016 et leur ouvre la possibilité de passer un examen pour obtenir le même statut que leurs homologues français.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE, vizir, J de Molay - dans actualité
commenter cet article

commentaires