Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 04:39
 
 LE SAMEDI   21 JUILLET 2012
 
FERIA  DU   CHEVAL 
 
 
 
 
 
 
 
De 10h à 21h animations gratuites : spectacles, concours équestres :
plus de 100 chevaux ibériques et camarguais 40 artistes. 
 
12h : Acoso y derribo avec les champions d’Espagne et la participation exceptionnelle des maestros :
- Espartaco
 
 
- Juan Bautista
 
 
- César Giron
 
 
- Ginés Cartagena
 
 
18h : La corrida du Réjon d’Or 
 
 
En France, le rejoneo est pratiqué principalement en Camargue. S’il n’y a pas actuellement chez nous de grandes stars de cette discipline, notons toutefois qu’après d’illustres prédécesseurs, Marie Sara a fait une carrière honorable après avoir pris l’alternative à Nîmes des mains de Conchita Cintrón. Depuis, pas mal d’autres cavaliers ont foulé les pistes régionales et actuellement, Thomas Bacquet, venu du Sud-Ouest, semble le plus prêt pour prendre la relève. On remarquera aussi que, outre Marie Sara, pas mal de femmes se sont dédiées à cette discipline : Marie-Pierre Callet, Patricia Pellen, Nathalie Gonfond, Julie Calvière… Les principales corridas de rejón sont incluses dans les ferias où elles drainent un nombreux public, notamment à Nîmes et Arles, ou à l’occasion de trophées particuliers comme le Rejón d’Or de Méjanes et le Centaure d’Or des Saintes-Maries-de-la-Mer autour du 14 juillet…
Comme la corrida formelle, elle se déroule en trois tercios (tiers), le premier consistant en la réception du toro et la pose de farpas (harpons), le deuxième réservé aux banderilles, de loin le plus spectaculaire et le plus souvent accompagné par la musique, le troisième étant celui de la mort.
Le rejoneador est entouré de deux banderilleros dont le rôle est notamment de placer le toro si le cavalier a du mal à y parvenir et bien entendu, de venir à son secours en cas d’accrochage.
A l’issue de chaque faena, les récompenses octroyées sont les mêmes que pour les matadors : oreilles et queues, vuelta au toro…
     
 
Hommage à Manuel VIDRIE ( quintuple vainqueur du Réjon d’Or) :
 
 
 
 
Avec pour la première fois réunis en France les :
 
3 meilleurs toreros à cheval du monde
 
Pablo Hermoso de MENDOZA
Pablo Hermoso de Mendoza, né le 11 avril 1966 à Estella (Espagne, Navarre), est un rejoneador espagnol.
Il est issu d'une famille modeste, ce qui est assez rare dans le milieu du rejoneo et qui aurait pu être un handicap sans son extrême maîtrise des chevaux dans tous les moments de la lidia[1]. Dès le 12 octobre 1983, il est présent à Pampelune, avec un numéro de sauts d'obstacles étourdissant.

Il fait ses débuts le 12 octobre 1985 à Pampelune. Il passe son alternative à Tafalla le 18 août 1989 avec Manuel Vidrié comme parrain.
Il se présente le 20 mai 1995 à Madrid. Pablo Hermoso de Mendoza a toréé 19 corridas dans les arènes de Nîmes et a coupé 40 oreilles là-bas et 5 queues pour 15 sorties en triomphe.
Le 11 mars 2005, il demande l'indulto à Durango (Drapeau du Mexique Mexique) pour un taureau de Bernaldo de Quitos. Il obtiendra deux oreilles et la queue symboliques.

Cavalier particulièrement doué, il devient une figure indiscutable du rejoneo dès 1994. Il se produit dans les plus grandes ferias, notamment en France, lors des rencontres équestres de Méjanes, et des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Le 30 avril 1995, il triomphe à Séville avec un cheval de légende : « Cagancho »[1] avec lequel il obtient une ovation dans les arènes de la Real Maestranza

En 2009, sa suprématie a été une nouvelle fois incontestable avec 63 corridas toréées pour 128 oreilles et sept queues coupées arrivant pour la quatrième année consécutive en tête de l'Escalafón.

 

Diego VENTURA
Diego Antonio Espiritu Santo Ventura dit Diego Ventura, né le 4 novembre 1982 à Lisbonne (Drapeau du Portugal Portugal), est un rejoneador portugais.
Le 21 février 1998, il participe à sa 1re corrida de rejón au festival-arènes de Churriana. Il prit l'alternative le 13 septembre 1998 à Utiel des mains de son père Joao Ventura.
Il est actuellement l'un des rejoneadors les plus reconnus et convoités avec entre autres Pablo Hermoso de Mendoza, Andy Cartagena, Fermín Bohórquez, João Moura, Rui Fernandes, Leonardo Hernandez, Manolo Manzanares, etc.
Leonardo HERNANDEZ 
 
 
Il est né à Badajoz le 11 décembre 1987, et a pris l'alternative à Cordoue le 28 mai 2006 des mains de son père qui fit sa despedida et de Pablo Hermoso de Mendoza. Confirmation le 4 juin 2006 face à des toros de Fidel San Román des mains de Pablo Hermoso de Mendoza et Joao Moura hijo.
En 2011 il a toréé 46 corridas, coupé 103 oreilles et 6 queues. Torero de dynastie, Leonardo Hernandez a hérité du clacissisme de son père tout en incluant dans sa pratique les innovations contemporaines. Plus orthodoxe que Cartagena ou Ventura, il n'en est pas pour autant moins spectaculaire qu'eux, et ses triomphes dans les plus grandes arènes espagnoles et françaises témoignent de son impact sur le public. Malgré une gestion de carrière moins performante qu'eux, il est parvenu à se hisser dans le peloton de tête de sa spécialité, et grâce à un changement d'apoderado la temporada 2012 s'annonce comme celle de sa consécration.
 
6 Toros de la ganaderia LUIS TERON
                    
 
 
 
Location Réjon d’Or 
 
Dès le 15 Mai par téléphone 08 91 70 03 70 
Par internet www.arenes-arles.com 
 
Le 4 Juillet aussi à Méjanes
 
Par téléphone 04 90 97 06 16 
 
 



 
 
 
Diego VENTURA
  
 
Leonardo HERNANDEZ

Partager cet article

Repost 0
Published by EOLE - dans actualité
commenter cet article

commentaires